ERINUS en vente

1 plantes disponibles

  • Collection : ERINUS en vente 

ESPACE ENSOLEILLE

espace libre
SOL
SEC
SOL
FRAIS
SOL
HUMIDE

ESPACE OMBRAGE

espace sous les arbres
SOL
SEC
SOL
FRAIS
SOL
HUMIDE

ESPACE PIERREUX

espace pierreux
SOL
SEC
SOL
FRAIS

ROCAILLES

RIVES & BERGES

rives et berges
RIVES
SUBMERGEES
SOL
HUMIDE
réglez la barre de dimension en déplaçant les extrémités (desktop)
ou en cliquant directement sur la règlette (tablette/smartphone).


   10cm -
4,00 €

Description de l'Erinus et associations possibles:


Décrites en 1753 par le botaniste suédois Carl Von Linné, les Erinus forment un genre composé de peu d'espèces, dont la plus connue est l'Erinus alpinus. Autrefois classées dans la famille des Scrophulariacées, elles sont aujourd'hui inscrites dans la famille des Plantaginacées au même titre que les Penstemon, les Linaria, les Cymbalaria ou encore les Digitalis.

L'étymologie de leur nom de genre est formée à partir du préfixe grec « erio- » qui signifie velu ou laineux en latin. Cela se réfère à la pilosité des tiges et des sépales qui est toutefois un caractère qui n'est pas stable suivant les différentes écologies où on les retrouve.

Les Erinus sont des plantes vivaces d'une dizaine de centimètres de hauteur. Elles ont un port étalé à la base et possède une certaine propension à se redresser au moment de la floraison. Leur caractère ascendant leur permet de former des coussins touffus au port lâche qui sont très décoratifs.

Caduques, les tiges naissent d'une rosette de feuilles qui ressemblent fortement à celle des Marguerites. Les feuilles basales sont oblongues à spatulées et possèdent également une marge crénelée très esthétique. Les feuilles caulinaires sont lancéolées, voire ovales, et sont directement insérées sans pétioles sur la tige. Les tiges sont plus ou moins couvertes de petits poils. De couleur vert franc, les feuilles apportent un éclat de lumière sur le bord des massifs.

Les fleurs des Erinus sont très élégantes et sont réunies au sein d'une grappe terminale corymbiforme. C'est-à-dire que l'inflorescence est composée de pédoncules ayant plus ou moins la même longueur, tous insérés sur un même axe de manière étagée. Les Erinus ont des fleurs constituées de 5 pétales hétéroclites. Les deux pétales supérieurs sont plus fins et linéaires que les 3 inférieurs qui sont de forme ovale.

Les Erinus dévoilent des fleurs roses qui embellissent les massifs. Les pétales sont soudés en un tube au cœur jaune, et se divisent ensuite en lobes arrondis. La floraison a lieu dès le mois de mai et se poursuit durant l'été. Les fleurs ne sont pas odorantes, cependant elles sont très mellifères, et elles attirent de nombreux insectes utiles au jardin.

Les Erinus peuvent être utilisées en couvre-sols où elles pourront parfaitement habiller les bordures de massifs. Elles peuvent être plantées en compagnie d'autres couvre-sols non envahissantes, à son image, comme des Helianthèmes, des Carex ou des Ajuga.

Les Erinus offrent une très belle floraison dans les rocailles ou les jardins alpins. Elles peuvent alors être associées à des Gentianes, des Leontopodium, des Silènes, des Panicauts ou des Epilobes. Cela créera une ambiance champêtre et apaisante à travers un aménagement paysager sauvage.

Comment entretenir les Erinus?


Peu exigeantes, les Erinus sont faciles de culture. De leurs origines montagnardes, elles affectionnent les sols caillouteux et drainants. Elles aiment les terrains ensoleillés mais nécessitent tout de même des sols pas trop secs, ni trop humides.

Les Erinus ne demandent pas d'entretien particulier. On peut toutefois supprimer les hampes florales défleuries à la fin de la floraison, afin de permettre l'induction de nouvelles hampes florales pour une floraison à la fin de l'été. On viendra, avant la reprise du printemps, nettoyer la touffe pour encourager le développement de belles tiges vigoureuses.

Nous nous engageons à respecter l'environnement pour la culture de nos Erinus
Nos Erinus sont produites en France, aux Ponts-de-Cé (49)