CYMBALARIA en vente

1 plantes disponibles

  • Collection : CYMBALARIA en vente 

ESPACE ENSOLEILLE

espace libre
SOL
SEC
SOL
FRAIS
SOL
HUMIDE

ESPACE OMBRAGE

espace sous les arbres
SOL
SEC
SOL
FRAIS
SOL
HUMIDE

ESPACE PIERREUX

espace pierreux
SOL
SEC
SOL
FRAIS

ROCAILLES

RIVES & BERGES

rives et berges
RIVES
SUBMERGEES
SOL
HUMIDE
réglez la barre de dimension en déplaçant les extrémités (desktop)
ou en cliquant directement sur la règlette (tablette/smartphone).


   5cm -   
4,00 €

Description du Cymbalaria et associations possibles:


Décrites en 1756 par le botaniste John Hill lorsqu'il s'essaya sur la rédaction d'un livre portant sur les plantes britanniques, les Cymbalaria représentent un genre comportant une dizaine d'espèces qu'on retrouve dans toute l'Europe méridionale. L'espèce la plus connue à ce jour est Cymbalaria muralis.

Le genre Cymbalaria appartient à la famille des Plantaginacées, tout comme les Penstemon ou les Digitalis. L'étymologie du nom de genre aurait pour origine le mot latin « cymbalum » signifiant cymbale en français. Cela fait référence à la forme typique que prennent les feuilles.

Les feuilles des Cymbalaria sont ovales à cordiformes (forme de cœur), et sont généralement tridentées. Très esthétique, le feuillage est persistant toute l'année et arbore des nuances vert mat à légèrement blanchâtres, dues à la pilosité de certaines espèces. Le pétiole qui porte les feuilles est plus long que le limbe, et cela confère un air précieux à cette plante. Les feuilles sont aussi palmatinervées, c'est-à-dire que les feuilles possèdent un nombre de nervures principales impaires, toutes partantes de la base du limbe.

Les fleurs des Cymbalaria sont solitaires sur un pédoncule assez long et naissent toutes à l'aisselle des feuilles. Elles sont de petite taille (seulement 1cm) et dévoilent des couleurs mauves, purpurines voire bleues avec une gorge de couleur jaune clair. Les fleurs ressemblent beaucoup à celle des Linaria, mais les Cymbalaria possèdent un éperon plus gros, et plus courbé.

Les Cymbalaria offrent une longue floraison délicate et fournie. Cela apporte un florilège de fleurs débutant en juin et qui se poursuit jusqu'en septembre. Les Cymbalaria sont très appréciées en ornement pour leur floraison charmante et étoilée. Celles-ci peuvent former de jolis tapis fleuris en guise de couvre-sol entre les marches d'un dallage et peuvent être associées avec des Mazus reptans ou des Veronica liwanensis.

D'un style très simple, les Cymbalaria offrent un côté pittoresque et romantique dans le jardin. On peut également s'en servir pour créer de délicats rideaux qui viendront orner les vieux murs. Leur port retombant et leur propension à se développer dans des interstices, leurs permettent d'habiller les murs en fournissant un charme désuet. Cette caractéristique leur vaut le nom français de ruines de Rome, ce qui renforce le côté bucolique du jardin.

Les Cymbalaria se prêtent parfaitement pour fleurir les escaliers ou les murets en pierre, et elles peuvent être unies à des Erigeron karvinskianus ou des Centaurea bella qui fourniront des touches subtiles et sauvages très élégantes. Les Cymbalaria sont donc idéales pour les jardins à l'anglaise.

Comment entretenir les Cymbalaria?


Peu exigeantes, les Cymbalaria ne demandent pas beaucoup de sol pour se développer. Elles apprécient les sols rocailleux, secs et ombragés, mais supporteront aussi les sols plus profonds pourvus qu'ils soient frais et drainants. Cosmopolite en France, les Cymbalaria se plairont dans tous les jardins.

Faciles de culture, les Cymbalaria ne demandent aucun entretien : elles sont très rustiques. Pour installer les Cymbalaires sur des murets, il vous suffira de tremper les racines dans une boue assez visqueuse et de les disposer dans les creux du muret à l'aide d'un outil relativement fin sans les abîmer.

Nous nous engageons à respecter l'environnement pour la culture de nos Cymbalaria
Nos Cymbalaria sont produites en France, aux Ponts-de-Cé (49)