DIERAMA en vente

0 plantes disponibles

  • Collection : DIERAMA en vente 

ESPACE ENSOLEILLE

espace libre
SOL
SEC
SOL
FRAIS
SOL
HUMIDE

ESPACE OMBRAGE

espace sous les arbres
SOL
SEC
SOL
FRAIS
SOL
HUMIDE

ESPACE PIERREUX

espace pierreux
SOL
SEC
SOL
FRAIS

ROCAILLES

RIVES & BERGES

rives et berges
RIVES
SUBMERGEES
SOL
HUMIDE
réglez la barre de dimension en déplaçant les extrémités (desktop)
ou en cliquant directement sur la règlette (tablette/smartphone).


   100cm -
7,00 € 
panier    detail

Description du Dierama et associations possibles:


Décrits en 1855 par le botaniste allemand Karl Koch lorsqu'il travaillait dans le jardin botanique de Berlin, les Dierama sont originaires de la vallée du grand rift, de la corne de l'Afrique jusqu'à l'extrémité australe du continent et ils comptent environ une quarantaine d'espèces différentes.

Les Dierama font partie de la famille des Iridacées à l'image des Iris, des Crocus ou même des Crocosmia. Ces plantes vivaces possèdent ce nom en référence à leurs fleurs caractéristiques qui rappellent un tube évasé. L'étymologie du genre descend du mot grec « dierama » qui signifie entonnoir.

Les Dierama débutent leur floraison dès le mois de mai et se poursuit durant 2 mois. Les fleurs roses sont constituées de 6 tépales (pièces florales indéterminées), qui sont réunies au sein d'une grappe de cyme rhipidium qu'on appelle communément thyrse. Il s'agit d'une hampe florale sur laquelle sont insérées de manière alterne, de multiples inflorescences définies dont l'axe principal se termine par une fleur, et où un bourgeon axillaire se développe et reproduit ce schéma. Cela confère aux Dierama, un aspect délicat et vaporeux qui est très élégant dans les jardins.

Les fleurs des Dierama sont de petites tailles et arborent des couleurs rosées, parfois blanches ou délavées. Elles sont entourées de deux bractées sèches et translucides qui restent jusqu'à la fructification. Les fruits sont sphériques et s'ouvrent dans la longueur dès le début de l'automne.

Les hampes florales sont fines et longues, et elles se plient à la manière d'une canne à pêche lorsqu'elles se couvrent de fleurs. Cela vaut aux Dierama, leur nom français de canne à pêche des anges. Les tiges ont un port lâche et gracile, et elles naissent d'une souche renflée qui sert d'organe de réserve. Il s'agit d'une corme plate et circulaire, qui assure les mêmes fonctions qu'un bulbe.

Les feuilles de Dierama sont longues et filiformes à l'instar des graminées. Elles sont raides, droites, scabres et arborent une nuance vert mat bien prononcée. Le feuillage est très intéressant car il est persistant toute l'année et il permet d'habiller les massifs lors de l'hiver.

Les Dierama sont idéals pour créer des compositions de vivaces avec lesquels on peut associer des Sauges, des Lupins ou des Verveines. On peut également créer de très belles ambiances champêtres lorsqu'on associe aux Dierama des grandes graminées sauvages au port frivole, comme des Mulhenbergia, des Briza ou des Pennisetum. Ils offriront un air élégant et reposant dans le jardin grâce à la légèreté apportée par leurs hampes florales qui dansent dans le vent. Les Dierama peuvent également être plantés en isolé, ou ils donneront un port touffu très esthétique.

Comment entretenir les Dierama?


Peu exigeants, les Dierama aiment les sols ensoleillés mais demandent un sol frais et drainant. Ils aiment les terrains riches et humifères où ils pourront se développer pleinement. Ils peuvent aussi être cultivés en pot, mais on veillera à ce qu'ils ne manquent pas d'arrosage.

Faciles de culture, les Dierama ne demandent pas d'entretien. Ils sont cependant légèrement sensibles au froid, c'est pourquoi on pourra appliquer un paillage sur la souche à l'entrée de l'hiver. Les Dierama ne se taillent pas, mais on pourra toutefois supprimer les tiges sèches en peignant le feuillage.

Nous nous engageons à respecter l'environnement pour la culture de nos Dierama
Nos Dierama sont produits en France, aux Ponts-de-Cé (49)