ERIOPHORUM en vente
1 plantes disponibles

  • Collection : ERIOPHORUM en vente 

ESPACE ENSOLEILLE

espace libre
SOL
SEC
SOL
FRAIS
SOL
HUMIDE

ESPACE OMBRAGE

espace sous les arbres
SOL
SEC
SOL
FRAIS
SOL
HUMIDE

ESPACE PIERREUX

espace pierreux
SOL
SEC
SOL
FRAIS

ROCAILLES

RIVES & BERGES

rives et berges
RIVES
SUBMERGEES
SOL
HUMIDE
réglez la barre de dimension en déplaçant les extrémités (desktop)
ou en cliquant directement sur la règlette (tablette/smartphone).


Description de l'Eriophorum et associations possibles:


Décrits pour la première fois en 1753 par le botaniste suédois Carl Von Linné, les Eriophorum représentent un genre composé d'une vingtaine d'espèces, qui font partie de la famille des Cypéracées tout comme les Carex, Cyperus ou les Scirpus. Autrefois le genre comportait plus d'espèces mais qui ont par la suite été reclassées dans divers autres genres. En France, certaines espèces sont aujourd'hui protégées régionalement du fait de leur régression.

Linné leur a donné ce nom en référence aux magnifiques fruits que les Eriophorum abordent à la fin de l'été. L'étymologie du genre provient du grec ancien et est constituée du préfixe « erio- » accolé au verbe « phéro » puis latinisé grâce au suffixe « um ». Ils signifient respectivement laine et porter qui renvoient à l'aspect soyeux des fruits qu'on appelle aigrettes, et cela leur vaut aussi le nom français de Linaigrettes.

La floraison des Eriophorum débute dès le mois d'avril et peut se poursuivre jusqu'en juillet. Les fleurs sont réunies au sein d'épillets légèrement lancéolés qui sont dressés au début de l'anthèse (ouverture complète des fleurs), et tendent à se pencher après la floraison. Les épillets sont insérés au sein de grappes au port lâche qui sont très élégantes dans le vent.

Se forment alors après la floraison, de multiples akènes (fruits) qui portent de longues soies. Celles-ci apportent un côté aérien dans les jardins grâce à une prestance vaporeuse. D'aspect blanc duveteux, les soies des Eriophorum peuvent être longues de plusieurs centimètres et assurent la dissémination des graines par le vent. On parle alors d'anémochorie.

Les hampes florales sont subcylindriques contrairement aux autres Cypéracées, et naissent d'une souche vivace très rhizomateuse. Les Eriophorum possèdent une certaine propension à s'étaler lorsque les conditions leurs conviennent. Les feuilles persistantes sont fines, linéaires et sont marquées sur toute leur longueur, d'un petit canal. On dit alors qu'elles sont canaliculées. Les Eriophorum forment de petites touffes éparses de feuilles, qui arborent des teintes vert franc.

Ces plantes vivaces apportent de jolis volumes intéressants sur le bord des berges, et peuvent atteindre 50 centimètres de hauteur. Les Eriophorum offrent un côté champêtre dans l'aménagement du jardin et peuvent être associés à d'autres graminées sauvages à l'image des Mulhenbergia, des Luzules ou des Hakonechloa.

Les Eriophorum se prêtent pour la composition de bassins dans les jardins modernes en compagnie d'Equisetum et d'Alisma qui apporteront une architecture nouvelle. Ils peuvent également servir au bord des berges, de mares ou d'étangs et peuvent être associées à des Typha, Iris, et même des Butomus qui offriront de beaux tableaux paysagers.

Comment entretenir les Eriophorum?


De leurs origines alpines, les Eriophorum sont robustes, résistants et ne sont pas exigeants. Ils aiment les sols humides, frais et ensoleillés, mais possèdent aussi une capacité à se développer dans les sols caillouteux et qui restent frais. Les tourbières et les sols acides leurs conviennent, cependant on veillera à ne pas les installer dans des sols secs.

Les Eriophorum sont faciles de culture et ne demandent pas d'entretien particulier. On peut toutefois supprimer les hampes florifères juste avant la dissémination des graines afin d'éviter les nombreux semis spontanés. On peut également nettoyer le feuillage à la fin de l'hiver. On peut maitriser le développement des Eriophorum en arrachant les rhizomes dans le cas où ils deviendraient envahissants.

Nous nous engageons à respecter l'environnement pour la culture de nos Eriophorum
Nos Eriophorum sont produits en France, aux Ponts-de-Cé (49)